Le point sur les mesures gouvernementales pour la promotion des TIC

Print

Avec son projet « Digital Lëtzebuerg » ou Luxembourg Digital, le gouvernement vise à promouvoir le secteur TIC pour qu’il devienne un des piliers du développement du pays. Mais concrètement, cela veut dire quoi ?

Une stratégie digitale

Cela fait plusieurs années que le Luxembourg commence à s’imposer dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC). Que ce soit en matière d’infrastructures de télécommunication ou dans le Cloud Computing, sans parler des contenus numériques et de l’e-commerce, le Grand-duché occupe une bonne place sur le marché mondial. Pour maintenir cette position, sinon aller plus loin dans la conquête du marché, le gouvernement luxembourgeois lance un programme intitulé « Digital Lëtzebuerg ». Celui-ci vise à simplifier les formalités administratives des sociétés, promouvoir les compétences digitales, l’innovation technologique et explorer de nouvelles niches de compétences et opportunités économiques. Il s’agit d’une action stratégique visant à faire du Luxembourg un pays du numérique.

Fit4Start pour aider les start-ups

Lancé par le ministère de l’Économie, avec la collaboration du Technoport et celle du Luxinnovation , le programme Fit4Start améliore les conditions de lancement pour les jeunes start-ups du secteur des TIC. Les start-ups sélectionnées bénéficieront d’une aide financière de 50 000 euros ainsi que des lieux de travail collaboratifs et d’un coaching adapté à leurs besoins. Les deux premières entreprises ayant réussies à être sélectionnées ont été présentées au grand public en début du mars 2016.

École webforce3

Lancée par le gouvernement dans le cadre du programme Fit4coding afin de promouvoir le secteur des TIC, l’école Webforce3 va former des développeurs et des intégrateurs web en trois mois et demi. Au bout de cette formation intensive, les étudiants seront tout de suite opérationnels. La première école a été ouverte en novembre 2015.

Encore plus de financement pour le programme Luxembourg Digital

La loi de finances 2016 prévoit une aide financière de 900 000 euros de plus pour appuyer le programme « Digital Lëtzebuerg ».